lundi 22 octobre 2012

La réalité augmentée : l'invention d'un nouveau monde

Augmented Sculpture Project, P.Valbuena
Se promener dans Paris en visualisant instantanément le nom des rues et des monuments, conduire avec un système GPS qui affiche des informations sur la route, jouer à un jeu vidéo dans la forêt de votre salon, essayer la nouvelle collection Zara ou caresser un lynx des neiges dans son appart, ce sont quelques-unes des possibilités offertes par la réalité augmentée. Découvrez ce que nous réserve le futur et à quel point ces technologies vont changer nos vies (ou celles de nos enfants) !


 La réalité augmentée aujourd'hui 



La réalité augmentée désigne tous les systèmes qui superposent à nos perceptions sensorielles (principalement visuelles pour l’instant) des informations virtuelles en temps réel. Les premières utilisations de la réalité augmentée dont je me souviens, ce sont ces lignes superposées aux terrains de foot sur les écrans de télé, pour mettre en évidence un hors jeu (et pourtant je ne suis pas un grand fan de foot). Si vous avez regardé les J.O à la télé cet été, vous avez pu voir à quel point la réalité augmentée y est présente : des drapeaux s’affichent sur les couloirs de natation, des records dans le bac à sable du saut en longueur, des distances sur le terrain de javelot.. Pour vous mettre dans le bain, regardez comment vous verriez le monde au travers des désormais célèbres Google Glass :

Épatant non ? Voire un peu effrayant !

La réalité augmentée, crédits: Miller Ramos
La réalité augmentée (au niveau visuel) nécessite absolument trois éléments : un écran sur lequel est projeté l’assemblage "Réalité+ éléments virtuels", une caméra, qui filme et détecte les éléments qui serviront de support aux projections, et l'indispensable logiciel de traitement qui calcule les distances et les orientations entre l'écran, la caméra et l'utilisateur et qui crée un modèle 3 D manipulable. Au final, c'est une installation assez lourde ! Mais depuis quelques années, ces trois éléments sont miniaturisés et réunis dans nos smartphones ou nos tablettes. Ces supports permettent déjà d'apprécier les apports de la réalité augmentée. Parmi les nombreuses applications disponibles, on peut citer celles qui utilisent les données GPS : elles permettent, en portant l'écran devant le champ de vision, de superposer à la réalité des informations comme le nom des rues, la sortie de métro la plus proche ou les séances de ciné du coin. Grâce à Google (ou à cause de Google), ce service est même proposé dans des grands magasins, histoire de ne pas se perdre dans les rayons, ou de s'y perdre de façon rentable. Les systèmes de réalité augmentée sont aussi devenus interactifs : désormais c'est vous qui, placé devant un écran, manipulez un objet virtuel, caressez un léopard ou jouez au golf. Au début, c'est un peu délicat  mais on prend vite le pli. 
 

Jouer à Starwars dans votre ville : La réalité augmentée dans le divertissement

Évidemment, la première chose à laquelle on pense, c'est que ce serait vraiment cool d’utiliser ces technologies pour les jeux-vidéos ! Pour intensifier l'immersion, les jeux du futur utiliseront votre environnement direct pour afficher un décor dans lequel vous pourrez réellement vous déplacer. Combinés à la technologie 3D, de nombreux équipements viendront renforcer le système : caméras, capteurs et combinaisons permettant de créer des sensations tactiles par pression d'air. Microsoft a récemment déposé un brevet pour un système de projection intégral (à 360°) qui transformerait votre salon en jungle, en piste de ski ou en  terrain de guerre. Techniquement difficile (comment créer un ensemble cohérent en projetant des images sur des surfaces différentes, pas forcément verticales ?) mais pas impossible. Inutile d'attendre encore 10 ans pour profiter de la réalité augmentée, de nombreux petits jeux l'utilisent déjà, comme dans cette vidéo (tellement geek mais tellement cool !).


La réalité augmentée a beau en être à ces débuts, elle offre déjà des possibilités extraordinaires ! Mais cet exemple est loin d'être le plus spectaculaire. Pour se donner une idée de ce qui nous attend côté jeux vidéos, regardez ce mini-reportage:


Tous les divertissements seront affectés d'une manière ou une autre par cette nouvelle façon de faire interagir les gens avec le monde. Voici ce à quoi pourraient ressembler vos expériences cinématographiques:


Un volcan sur une table : l'encyclopédie et les cours en 3D 

L'éducation est un autre vaste champ d'application. Je suis sûr que j'aurais mis plus d'énergie dans mes révisions de dernière minute, si, grâce à un système 3D interactif, j'avais pu admirer la carte de la chine en relief, visiter les rues de Rome, visualiser les organes du corps humain sur une copine, manipuler les figures géométriques ou provoquer l'éruption d'un volcan sur la table basse. Disons le tout de suite : pour l'instant, c'est un peu laborieux et pas très joli. Il faut ouvrir le livre à plat devant un écran d'ordi muni d'une webcam (ou de deux si on veut de la vraie 3D). On peut alors manipuler des modèles affichés à l'écran, comme dans cette pub pour le Dokéo de Nathan (qui semble bizarrement tournée dans les années 80).


Le tout n'est pas très convaincant mais on arrive tout de même à imaginer le futur de la réalité augmentée. L'idée est d'arriver à quelque chose de beaucoup plus simple et de beaucoup plus beau. Ces modèles 3D que l'on peut manipuler seront aussi d'un grand intérêt dans les sciences ou l'industrie. On pourra examiner sous toutes ses coutures un prototype de moteur ou un modèle de voiture, en changeant d'un clic la couleur, la taille ou n'importe quelle autre caractéristique.  Un chirurgien pourra suivre des indications pour opérer, un technicien pourra s’entrainer sur des pièces virtuelles.. Les possibilités sont infinies.

La révolution dans les emballages : le marketing augmenté

Finies les réunions où l’on présente le nouvel emballage de dentifrice avec une vieille maquette et une présentation PowerPoint pourrie. Aujourd'hui déjà, un commercial peut présenter un nouveau modèle en utilisant la réalité augmentée. Mais la technique va aussi envahir et redéfinir l'espace publicitaire. Imaginez l'aubaine pour les marchands de yaourts : ils vont pouvoir vous mettre sous le nez des pubs interactives en 3D. Bien sûr, vous serez encore en mesure de ne pas vous attarder sur la page, mais c'est tellement marrant à expérimenter. Le principe est simple: en feuilletant un magazine, vous pourrez scanner un code avec votre smartphone. Celui ci téléchargera alors le modèle 3D de l'objet et vous pourrez l'admirer et modifier certains attributs, comme dans la vidéo ci-dessous.

 
Dans une dizaine d'années, vous pourrez déballer virtuellement n'importe quel objet présenté dans une pub ou sur le présentoir d'un magasin, et les labyrinthes pourris au dos des paquets de céréales seront peut-être devenus des jeux-vidéos !

Augmented IKEA et shopping du futur.

La cabine d'essayage virtuelle sur Fashionista
Les adeptes du bricolage et de la déco vont y passer des heures : en téléchargeant sur leur tablette le modèle mis à disposition par une grande enseigne, ils pourront choisir un papier peint, tester un parquet ou une couleur de rideaux, refaire leur salle de bain ou voir si un meuble tient entre la commode et le lit. Vous n'aimez pas le bricolage ? Téléchargez l'appli H et M ou le catalogue des bagues Cartier ! Essayez chez vous les dernières collections, en changeant d'un tapotement la taille ou la couleur ! Même la poste mettra à disposition des boites virtuelles pour que l'on puisse choisir la bonne taille .. On retrouvera très certainement cette tendance à la dématérialisation dans les téléphones portables et les tablettes, qui pourront projeter des claviers virtuels (ou d'autres interfaces) sur votre table ou votre main!
 

L'aide au pilotage : une route personnalisée ?

Vue du cockpit dans un avion de chasse td>
Les avions de chasse sont équipés depuis longtemps de systèmes de projections des informations sur la vitre du cockpit, directement accessibles dans le champ de vision du pilote. Cela permet de renforcer sa sécurité : il reste concentré sur son objectif. A pleine vitesse, un bref coup d'œil sur l'altimètre lui ferait parcourir 300 mètres en aveugle ! De même, le fait de quitter la route des yeux pour vérifier sa vitesse sur le compteur fait perdre une demi-seconde d’attention. Dans quelques années, toutes les informations utiles seront directement affichées sur le pare-brise. Elles seront floues et presque invisibles si vous regardez loin devant mais deviendront nettes si vous accommodez votre vue à la distance du pare-brise. Plus fort, les infos du GPS pourront aussi être projetées sur la vitre pour vous donnant l'impression qu'elles sont sur la route. Votre vision de la réalité sera alors un mélange de routes réelles et de marquages virtuels présélectionnés. J'espère qu'il y a une réglementation de prévue, sinon la route pourrait ressembler à une partie de Mario Kart ! Et si vous ne conduisez pas, essayez donc l'appli race yourself, qui fonctionne avec les Google Glass et vous permet de faire la course avec vous-même !



La culture augmentée

Voir le T-rex en chair et en os, crédits : Meld Media.
Si vous êtes réfractaires à la pub, vous apprécierez peut être ces autres champs d'application en apparence moins mercantiles : l'art, l'histoire, l'archéologie, et de façon générale, la culture et la science. Vous pourrez visiter un site archéologique virtuellement ramené à la vie, manipuler des pièces de musées, démonter un squelette de dinosaure ou afficher ses organes ou ses muscles. Les amateurs d'art moderne ne seront pas en reste, certains artistes comme Pablo Valbuena utilisent des systèmes de projections dans leurs performances. Regardez cette belle vidéo :


augmented sculpture series from pablo valbuena on Vimeo.

Les accidents augmentés ?

En dehors de l'inévitable problème d'atteinte à la vie privée inhérent à tous les systèmes utilisant la géolocalisation, toutes ces trouvailles ont un gros inconvénient : elles risquent de nous déconcentrer et de nous distraire de la réalité. Ce n'est pas bien grave si vous êtes en train de jouer à Pacman sur le mur de la cuisine mais ça l'est un peu plus si vous traversez la rue ou si vous conduisez. Le risque est de surcharger la réalité d'éléments virtuels au point de ne pas distinguer l'information importante : un camion fonce sur vous. D'ailleurs, anticipant leur commercialisation, le Royaume-Uni a décidé que le port des Google Glass serait interdit aux conducteurs. Le ministère des transports considère en effet qu'elles présentent le même niveau de distraction (et donc la même dangerosité) que les téléphones portables. D'autres pays, comme la France, pourraient suivre cette décision. Un coup dur, car une des utilisations les plus prometteuses des lunettes est justement l'aide à la conduite. Google pourrait toujours décider de vendre une version exclusivement dédiée à la navigation, mais comment les forces de l'ordre feraient elles pour la différencier du modèle classique ?

Un monde nouveau: la tentation de la censure ?

En se projetant un peu, on s'interroge sur l'avenir de la réalité augmentée. Intégrée à nos smartphones ou à des lunettes spéciales aujourd'hui, dans des lentilles optiques demain, je suis persuadé qu'elle sera incorporée directement dans l’œil dans un avenir pas si lointain. La tentation sera grande alors, même si le dispositif peut être désactivé, de censurer le monde réel et de le rendre plus beau. Les monuments ne seront peut être plus restaurés, il suffira de les admirer en réalité augmentée. Les façades seront envahies de pub. Les rues débarrassées des sdf. Qui aura la charge de gérer les millions d'informations disponibles? Google ? Je psychote peut être un peu, mais je suis sûr que cette technologie sera utilisée un jour à des fins de contrôle et de manipulation. Tous les éléments préjudiciables à l'image d'une organisation, d'une nation ou d'une superpuissance pourraient être gommés, oubliés virtuellement et réellement ! Plus de ghettos, plus de décharges, plus de manifs, plus de guerres.. Il ne resterait que des consommateurs parfaits, suivis à la trace dans un monde de rêves. Sur ce thème, j'ai commencé une petite nouvelle de science-fiction.

Mise à jour du 29/11/2012 



Ça y est ! Google a lancé le premier VRAI jeu en réalité augmentée : Ingress. Un principe tout bête et un scénario à deux balles, mais qui a l'air de bien marcher. Le but du jeu : après la découverte de mystérieux points d'énergie un peu partout dans le monde, vous êtes invité (littéralement, car pour l'instant, le jeu fonctionne comme ça) à choisir votre camp et à arpenter les villes à la recherche de portails énergétiques dont vous pouvez prendre le contrôle, le tout sur fond de complot technologique/manipulation mentale. Ces points d’énergie, appelés portails, sont liés à des endroits précis : places, monuments, musées mais aussi fontaines ou œuvres d'art publiques. Massivement multijoueurs donc et collaboratif, ce jeu particulièrement immersif a pour l'instant une bonne image étant donné que les joueurs "visitent" des lieux culturels et se baladent dans "la vraie vie". Il faut donc s'attendre à voir bientôt des gens déambuler avec leur smartphone, examiner des objets virtuels et crier leur satisfaction d'avoir hacké un portail avant un autre joueur. Voici la vidéo de lancement (un peu cheap ?) :


 
Un jeu qui se veut "culturel", en apparence du moins. Car il doit être très tentant pour le créateur du jeu d'installer un portail dans le nouveau Starbucks ou de cacher des objets dans une Fnac ! D'ailleurs le jeu intégrera des magasins réels, Google ne perd pas le nord. Si vous avez besoin d'un code d'activation, il m'en reste quelques-uns !

7 commentaires:

  1. Une bien confortable tristesse, on pourra fermer les yeux quand les électrodes seront dispo sur Amazon...

    RépondreSupprimer
  2. A moins que Natalie Portman ne soit disponible en réalité augmentée?

    RépondreSupprimer
  3. Mon rêve à moi c'est la reconstruction de villes historiques, comme une balade dans la Rome du I siècle, dans une cité Maya au 8e siècle. Rien qu'avec couleurs et sculptures d'origines ça sera déjà génial, mais alors si on peut avoir l'activité en plus...

    RépondreSupprimer
  4. On fera l'amour comme dans "Demolition Man"

    RépondreSupprimer
  5. @ Homo Fabulus: Je ne sais pas si faire ça à l'échelle d'une ville sera possible mais ce serait top..

    @ Anonyme: Je préfère penser qu'on fera l'amour comme dans la Rome du I siècle :)

    RépondreSupprimer
  6. Mon premier commentaire sur ce blog...

    Tout d'abord, bravo, il est génialissime! Il est très proche de la "science que j'aime", qui ne se limite pas à un domaine et qui fait pas mal rêver (c'est pour ça que j'aime la science! C'est magique! (héhéhé, paradoxal! A moins que ce soit la compréhension de choses magiques)).

    Bref, voici mon commentaire :

    "Je suis sûr que j'aurais mis plus d'énergie dans mes révisions [...] [à] visualiser les organes du corps humain sur une copine, manipuler les figures géométriques ou provoquer l'éruption d'un volcan sur la table basse"
    Je ne sais pas si c'est fait exprès, ou si je suis un gros obsédé, mais j'ai bien rigolé!
    Ça fait un peu "message subliminal".

    Promis, les prochains commentaires seront bien plus construits, et intéressants, mais je ne pouvais pas laisser passer ça!

    Continue, ton blog est très agréable. Je t'invite néanmoins à insérer plus de sources "béton" dans tes articles, et à citer un peu plus des sources que tu juges sérieuses (et nous dire pourquoi tu les juges sérieuses).
    Défois, ça manque un peu dans les articles les plus court.

    RépondreSupprimer
  7. Merci beaucoup, c'est très encourageant de lire ce genre de commentaires :) Ha ha, bien vu ! La première partie était effectivement écrite dans ce sens, mais je n'ai même pas fait attention au sens caché de l'éruption volcanique ! Mon inconscient doit finir mes phrases.. c'est vrai que je ne cite pas assez les sources, je vais tâcher de corriger ce défaut dorénavant !
    Merci encore :)

    RépondreSupprimer

Membre du c@fé des Sciences

Sweet Random Science sur Pinterest Sweet Random Science sur Youtube g

 
Paperblog
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes |