jeudi 16 août 2012

Pourquoi a t-on des poils sous les bras ?

Comme souvent, si l'évolution a laissé aux humains des poils sous les bras (et ailleurs), c'est parce qu'à un moment donné, ce caractère leur a permis de survivre, d'être préféré(e) sexuellement ou, au moins, de ne pas être pénalisés dans la grande course de la vie. Il faut donc dans un premier temps se demander à quoi peuvent bien servir ces poils : ont-ils une utilité ou ne sont-ils qu'un ornement ? Contrairement à d'autres caractéristiques morphologiques (comme le fait d'avoir 2 bras au lieu de 15), les avantages ne sont pas évidents. 

 Le langage des odeurs

Un premier indice peut nous mettre sur la piste : ces poils apparaissent à la puberté, il serait donc raisonnable de penser qu'ils constituent un signal visuel de maturité sexuelle. Les études menées (et oui, tu n'es pas le seul à te poser cette question) ont permis de confirmer ce rôle, même si la tendance aujourd’hui est à l'épilation.

D'autres études ont permis de prouver - si on en était pas déjà convaincu - que les poils servent de diffuseurs de substances en tous genre. Les odeurs et les phéromones produites au niveau des aisselles et du pubis jouent en effet un rôle de communication sexuelle important.

Les odeurs fortes, facilement reconnaissables, soulignent notre maturité sexuelle. Les phéromones, qui sont des substances chimiques comparables aux hormones, ne sont pas associées à une sensation d'odeur mais permettraient de faire passer des messages beaucoup plus subtils et précis. Elles semblent être perçues de façon  inconsciente et constitueraient presque un langage :

Julia Roberts envoie un signal clair !
"je suis disponible"
"je suis chaude-patate mais je suis ta cousine donc casse-toi"
 "je suis viril et je serai un bon papa"
 "je suis en période d'ovulation"
 "j'ai déjà un enfant en bas âge" etc.
Les poils permettent aussi de réguler la chaleur du corps en permettant l'évacuation et l'évaporation des gouttelettes de sueur sur une surface importante. Ce processus permet de "refroidir" le corps, comme quand vous sortez tout nu et mouillé de la douche : l'eau à la surface de votre peau s'évapore et prélève de l'énergie sous forme de chaleur, c'est pourquoi on a cette sensation de froid.. mais je m'égare.

Enfin, les poils (et les cheveux) remplissent un rôle protecteur purement "mécanique". Ils protègent des zones sensibles comme les ganglions, la tête ou les organes génitaux de chocs ou de blessures légères. L'évolution, qui ne prend pas en compte les soucis esthétiques du nouveau millénaire, n'a donc pas éliminé ce caractère avantageux !

Retour aux questions 

5 commentaires: