dimanche 24 août 2014

Sweet Random Holiday !

Lego tropical island

Looks a nice place for a holiday..!
Crédits: Mike Ballan

SWEET RANDOM SCIENCE prend quelques vacances :)

On se retrouve à la rentrée, en attendant, faites le plein de science sur le C@fé des Sciences !

mercredi 13 août 2014

La météo du système solaire. Épisode 2 : Jupiter et Saturne

Résumé de l'épisode précédent, consacré à Mercure, Vénus et Mars : la météo ailleurs est vraiment pourrie, on est bien sur Terre, sauf à Paris. Je poursuis aujourd'hui avec la météo de deux "géantes gazeuses", ces planètes énormes qui gravitent loin du Soleil. Et autant vous le dire tout de suite : c'est pas vraiment mieux. Si vous passez vos vacances dans le coin, c'est l'occasion de tester votre kite-surf en titane et votre paddle pour hydrogène métallique !

mardi 22 juillet 2014

10 petites histoires extraordinaires chez nos amies les fourmis

Incroyable ! Je n'ai quasiment jamais parlé de fourmis sur ce blog ! Réparons cette atroce injustice sur le champ. Dans ce billet, je vous propose de découvrir dix petites histoires incroyables au sujet de ces fascinants insectes. Je vous épargne les classiques "une fourmi peut porter 50 fois son poids" et "la masse de fourmis sur Terre équivaut à celle des humains" :) A la place, et entre autres histoires insolites : symbiose, esclavage, philosophie, et vampirisme ! Bonne lecture :)


dimanche 29 juin 2014

Une expérience cool et esthétique avec de l'alcool et du lait

C'est dimanche, il pleut, et vous avez épuisé vos derniers recours en termes de distractions légales ? J'ai la solution : une expérience facile, complètement inutile mais tellement cool que vous en oublierez presque votre alcoolisme dominical : verser de la crème de cassis dans du lait ! Ça marche avec d'autres boissons alcoolisées ; plus ils sont colorés, mieux c'est ! Et comme je suis d'humeur généreuse, j'ai bricolé une petite vidéo en 2-4-6 comme dirait mon père.

lundi 23 juin 2014

Beautiful science # 3 : 50 images scientifiques extraordinaires

Mon rythme de publication tendant lentement vers zéro, je me devais de réagir ! Je reprends donc du service avec un troisième épisode de Beautiful Science. Des neurones de mouche aux nébuleuses, en passant par les rivières glacées d'Islande, je vous invite à parcourir les échelles de l'Univers en 50 somptueuses images de science.


jeudi 29 mai 2014

Art et Sciences #4 L'art cinétique d'Antony Howe, U-Ram Choe et Laurent Debraux

Dans le premier épisode de cette petite série, j'avais parlé des singulières créations de Theo Jansen, qui arpentent les plages de Hollande les jours où le vent souffle. Aujourd'hui, je vous invite à découvrir d'autres œuvres d'art cinétiques, propulsées par l'imagination de leurs créateurs : les captivantes sculptures d'Antony Howe, les délicates créations d'U-Ram Choe et les intrigants montages de Laurent Debraux.

Les sculptures cinétiques d'Antony Howe

mardi 13 mai 2014

Art et sciences #3 : rayons X, les couleurs de Fabian Oefner & la démo de physique de Jack White

Afin de désengorger ma liste de brouillons d'articles, j'ai décidé de publier plus fréquemment dans la rubrique "Art et Science". Dorénavant, tous les quinze jours environ, je proposerai ma petite sélection de découvertes. Pour ce troisième épisode, je vous propose les photographies en rayons X de Hugh Turvey, les perles de Fabian Oefner et un clip de Jack White des White Stripes en mode physique amusante.


mercredi 7 mai 2014

La trilogie météorologique. Épisode 3 : phénomènes extrêmes et insolites

En attendant une loi sur le cumul des précipitations et la mise en commun du patrimoine solaire, je livre enfin le troisième et dernier épisode de la trilogie météorologique. Au menu : haboobs, tsunamis de glace, tornades de feu et pluie d'animaux !


dimanche 20 avril 2014

Une sélection d'illustrations scientifiques, de l'antiquité à nos jours

J'imagine mesquinement qu'aujourd'hui, la plupart des scientifiques n'ont ni le temps ni le talent pour produire leurs propres illustrations, et que le métier d'illustrateur scientifique est bien souvent découplé de celui du chercheur. Mais cela n'a pas toujours été le cas ; bien avant l'avènement de la photographie, des techniques d'imagerie modernes et du dessin numérique, les scientifiques étaient à la fois des observateurs minutieux et des artistes à la technique irréprochable. Je vous propose une petite sélection d'illustrations scientifiques, présentée sous forme chronologique. Elle n'a rien d'exhaustif, au contraire, j'espère d'ailleurs pouvoir la compléter avec les suggestions de lecteurs et, cela transparaitra sans doute, je n'avais pas de critère de sélection particulier :)

mardi 1 avril 2014

10 faux poissons d'Avril scientifiques en images et en vidéos.

Bon allez, pour sacrifier à la tradition et renouer avec l'objectif affiché dans le nom de ce blog, je vous propose une courte sélection de 10 faits scientifiques sweet et random, qui auraient pu faire de bons poissons d'Avril ! Je laisse la part belle à la nature, fournisseur officiel de trucs incroyables, comme cette pieuvre importunée qui se métamorphose en rocaille. Et je commence avec un mec épatant :

1 - L'écrivain Daniel Tammet est un prodige des langues et du calcul. Il a appris l'islandais, une langue réputée comme particulièrement ardue, en une semaine et sa synesthésie lui fait voir les solutions mathématiques sous forme de paysages.

mardi 25 mars 2014

Qu'est ce qu'une molécule ?

Je réponds aujourd'hui à l'excellente question d'Amina qui va me permettre d'expliquer un tas de choses et d'assumer au grand jour ma passion pour les GIFs animés ! Les molécules sont en effet des assemblages d'atomes, attachés les uns aux autres par des forces de liaison. Les molécules les plus simples sont composées de deux atomes, comme le dioxygène que tu respires. D'autres molécules plus complexes sont composées de centaines ou de milliers d'atomes. Quant aux molécules d'ADN contenues dans chacune des cellules de ton corps, elles comportent des milliards d'atomes ! Mais ce n'est pas aussi compliqué qu'il n'y parait : assembler des atomes ressemble un peu à un jeu de montage microscopique, avec certaines règles à respecter. Voyons comment tout cela marche, en commençant par considérer les "briques" élémentaires de ce jeu : les atomes.

mardi 25 février 2014

Barbecue Science : bière, loi des gaz parfaits et cavitation

Cavitation au fond d'une bouteille. Phil Taylor
Avec un peu d'avance (trois semaines si j'en juge par les températures printanières), j'inaugure la saison des barbecues avec deux expériences viriles et spectaculaires à réaliser avec un minimum de matériel : écrabouiller une canette avec de l'eau froide et éclater une bouteille de bière avec la paume de votre main, afin d'illustrer la loi des gaz parfaits et le phénomène de cavitation. Enfin, j'écris "de la bière" mais libre à vous de faire ça avec des boissons compatibles avec une bonne hygiène de vie. Vous n'êtes même pas obligés de faire ces expériences pendant un barbecue !

Écrabouiller une canette avec de l'eau froide pour éprouver la loi des gaz parfaits

 

samedi 15 février 2014

Beautiful Science #2 : 50 images scientifiques extraordinaires, le voyage continue !

http://sweetrandomscience.blogspot.fr/2013/09/art-et-science-3-un-voyage-initiatique.html
La dernière sélection semble avoir plu, alors j'ai pris le temps de rassembler ici 50 nouvelles images extraordinaires, toujours en rapport avec la science. J'ai essayé de brouiller les pistes en faisant des transitions aléatoires, voire hasardeuses, et en variant les échelles. Microphotographies, photos par satellite, images de simulation ou encore créations artistiques, je vous laisse en bonne compagnie ! À gauche, une colonie de bactéries rendues fluorescentes et photographiées par la super star de la micropipette Fernan Federici. À droite, une mosaïque des images du premier épisode.


mardi 4 février 2014

L'affaire des répliques d'araignées

Plutôt que de faire une énième mise à jour, j'ai récrit un petit article au sujet de ces fascinantes araignées qui en fabriquent des fausses ; des répliques géantes qui trônent fièrement au centre de leurs toiles. Depuis 2009, au moins deux espèces ont été découvertes, à des milliers de kilomètres de distance, ce qui exclut a priori une origine commune récente. Les scientifiques ne savent pas encore exactement à quoi ces mannequins arachnéens peuvent servir, mais comptent bien le découvrir bientôt, à la faveur d'une expédition péruvienne en zone inondable !

samedi 1 février 2014

Nouvel article sur Kidi' Science : Plongée en mer avec le sous-marin

Un petit billet pour promouvoir le nouvel article sur Kidi'Science : Plongée en mer avec le sous-marin. Pascale Baugé nous parle de sous-marin et de la force d'Archimède. De mon côté, j'ai fourni les illustrations ! Bonne lecture :)

http://kidiscience.cafe-sciences.org/articles/plongee-en-mer-avec-le-sous-marin/

vendredi 24 janvier 2014

Qu'est ce qu'un algorithme ? Explication avec la recette des crêpes

Aujourd’hui, je réponds à la question de la petite Solène, qui se demande ce que peut bien être un algorithme. Ce mot ne cache rien de bien méchant : un algorithme est simplement une suite d'instructions permettant de faire quelque-chose. Une recette de cuisine, par exemple, est un algorithme : une suite d'opérations simples permettant de passer des ingrédients à un plat préparé.
Des ingrédients aux crêpes, images honteusement chipées sur le blog de hoptoys

jeudi 9 janvier 2014

Le métro de Tokyo et les routes des États-Unis modélisés par un micro-organisme

Si, comme moi, vous avez l'insigne honneur d'habiter en banlieue parisienne, vous avez sans doute un jour été confronté à l’aberration du réseau des transports publiques. Entre Paris et la banlieue, le réseau est plutôt performant, mais lorsque l'on voyage de banlieue à banlieue, on se retrouve souvent à faire des trajets complètements loufoques. A la moindre panne, c'est à dire tous les trois jours, c'est une pagaille apocalyptique. Certes, nous ne pouvions pas, à l'époque où les premiers tronçons ont été construits, prévoir l'évolution des besoins ni réaliser de jolies simulations sur ordinateur. Mais peut-être aurions nous pu demander de l'aide à la créature la plus improbable qui soit : une moisissure gluante et visqueuse, Physarum Polycephalum

lundi 30 décembre 2013

Le cube magique et le T-rex qui vous suit du regard - une illusion d'optique en 3D !

En cette période de fêtes, je vous propose un peu d'amusement : réaliser une illusion d'optique en 3D en trois coups de ciseaux. Pour vous donner tout de suite une idée de ce qui vous attend, voici une vidéo plutôt cool :


jeudi 12 décembre 2013

A quand le premier virus informatique acoustique ?

Je sais qu'ils sont payés pour cela, mais quand même : où diable vont-ils pêcher toutes ces idées ? Après la démonstration du Stanford Security Laboratory sur la façon dont les capteurs peuvent servir à espionner, voire détourner nos téléphones portables, des experts en informatique de l’institut Fraunhofer FKIE ont mis au point un protocole de transmission acoustique : des ordinateurs, pourvus qu'ils soient assez proches les uns des autres, peuvent communiquer via leurs haut-parleurs et microphones, à des fréquences inaudibles pour l'Homme, sans que cette activité ne soit détectée par les moyens de protection classiques.

lundi 9 décembre 2013

Nouvelle catégorie : Photographie !

Allez hop, aujourd'hui, je m'offre le luxe d'une nouvelle rubrique sur mon blog, dans la catégorie perso. Je vous ai déjà gratinés avec des strips débiles, de la peinture flippante, des dessins variés, des poèmes naïfs, des films en stop-motion ou encore un petit conte pour enfant. Je rajoute aujourd'hui la photographie, en commençant avec une petite série de ciels nuageux. J'ai en effet la chance de travailler chez moi la plupart du temps, et de pouvoir prendre quelques photos lorsque le temps s'y prête.  Cliquez ici pour voir ma sélection de ciels nuageux vus par la fenêtre, avec une petite description. Je sais que je ne suis pas le seul à avoir une passion avouée pour ce type de scènes, si vous voulez contribuer à cette page, n'hésitez pas à m'envoyer vos œuvres !
http://sweetrandomscience.blogspot.fr/p/photographie.html

Articles connexes : La trilogie météorologique. Episode 1 : la tête dans les nuages.

jeudi 5 décembre 2013

L'énigme des ratons laveur et les réponses du concours "Comment j'ai détesté les Maths"

Mercredi dernier,  à l'occasion de la sortie en salles du film "Comment j'ai détesté les maths", j'avais organisé un petit concours : il s'agissait de répondre à deux petites questions autour du film et de résoudre une énigme impliquant des ratons laveur. Celle-ci s'est révélée plus ardue que je ne le pensais ; félicitations aux lecteurs qui ont trouvé la bonne réponse et qui ont parfois même pris le temps d'exposer leur raisonnement ! Sans plus tarder, voici les réponses aux trois questions. Merci à tous les participants, les gagnants seront contactés par e-mail aujourd'hui et devraient recevoir leur sac rapidement !

mercredi 4 décembre 2013

La physique de la réfraction expliquée en stop-motion

Un tout petit article ce soir pour plébisciter un joli travail d'animation. La vidéo ci-dessous, réalisée en stop-motion, est l’œuvre de Thibaut Jonckheere. Dans ce premier épisode, le professeur Saitou explique comment la réfraction de la lumière peut nous jouer des tours.


La physique du Professeur Saitou 1. Le bâton brisé from Thibaut Jonckheere on Vimeo.
 Crédits : Aide au modelage : Claire Wahl, Musique : Philippe Jonckheere

mercredi 27 novembre 2013

Concours "Comment j'ai détesté les maths" : gagnez 15 tote bags du film !

Aujourd'hui, à l'occasion de la sortie du film "Comment j'ai détesté les maths" d'Olivier Peyon (réalisé en coproduction par Arte et Haut et Court Distribution), je vous propose de gagner 15 tote bags du film en répondant à trois petites questions très simples ! Le concours étant terminé, je vous invite à consulter les réponses aux questions ou à regarder la bande-annonce du film !

lundi 18 novembre 2013

La météo du système solaire. Épisode 1 : Mercure, Vénus et Mars.

Aujourd'hui, il fait -29° C à Oïmiakon en Sibérie et 38°C à Niamey au Niger. L'hiver arrive en France et les cyclones font des ravages en Asie. Pour relativiser un peu, je vous propose de faire un petit tour des conditions climatiques dans le système solaire, en commençant aujourd'hui par les trois planètes telluriques : Mercure, Vénus et Mars. Préparez la crème solaire indice 1 million, les doudounes hyperpolaires et les parapluies-d'acide-sulfurique.

vendredi 1 novembre 2013

La science en réseaux : des projets participatifs (et un peu d'espionnage) sur votre ordinateur ou votre smartphone

Depuis le lancement du projet SETI@home, qui permettait aux utilisateurs de débusquer d'éventuels traces de vie extraterrestre, les projets scientifiques en réseaux connaissent un essor croissant. Aujourd'hui, en laissant tourner son ordi pendant la pause déj, on peut participer à la recherche sur le paludisme, celle des nombres premiers, simuler le repliement d'une protéine ou le stockage de déchets radioactifs. On peut même contribuer à la lutte contre le cancer en jouant à un jeu vidéo ! Les terminaux mobiles comme les téléphones ou les tablettes, bourrés de capteurs, permettent aussi de constituer d'immenses réseaux de surveillance de phénomènes physiques à grande échelle. Hélas, se profile aussi l'inquiétude d'une surveillance systématique et globalisée. Découvrez comment votre portable peut aider à cartographier les séismes ou se transformer en mouchard infaillible !

lundi 7 octobre 2013

Comment faire un bon film de Science-Fiction ?

A quand remonte le dernier BON film de science-fiction ? Cet été, après m'être coltiné dans l'avion Oblivion et Star Trek Into Darkness, j'ai entrepris (jeu de mot geekissime) de me rappeler mes bonnes expériences de SF. Résultat : sur les dix derniers films du genre que j'ai eu l'occasion de voir, aucun ne m'a laissé un bon souvenir. Cloud Atlas s'est révélé être une superposition de mauvais films et certains blockbusters, comme Prometheus ont provoqué un ulcère. Pourquoi ?

mercredi 25 septembre 2013

Beautiful Science #1 Un voyage initiatique en 50 images scientifiques extraordinaires.


Pour une rentrée tout en douceur, je vous propose une petite sélection de 50 images scientifiques extraordinaires, accompagnées d'un petit descriptif. Difficile de se limiter à cinquante images d'ailleurs, je pourrais passer des journées entières à admirer ces photos de plancton et de planètes. De l'infiniment petit à l'infiniment grand, ces images exhibent souvent des motifs étonnamment similaires ; il est parfois impossible de dire si l'on est en train de regarder l'embouchure d'un fleuve depuis un satellite géostationnaire ou les embranchements dendritiques d'une colonie de bactéries dans un microscope. Ce petit billet illustré est conçu comme une petite promenade dans une forêt d'images dans laquelle il fait bon se perdre. Bonne balade !

lundi 16 septembre 2013

Rediffusion de l'été. Les lumières de la mer : la féerie de la bioluminescence.


Avant que la pluie ne chasse inexorablement l'été et les feuilles mortes, voici la 3ème et dernière rediffusion de l'été. Un article court et un sujet léger : la bioluminescence chez les organismes marins. 

Baudroie abyssale dans le film Finding Nemo, Disney (c).
Que ce soit dans les profondeurs abyssales ou plus près de la surface, on trouve dans les océans toutes sortes d'étranges créatures capables de produire de la lumière. On pense naturellement à certains animaux emblématiques comme la baudroie abyssale, rendue encore plus célèbre par le film Finding Nemo. Son appendice lumineux permet d'attirer les poissons vers sa gueule monstrueuse. Mais il existe une quantité phénoménale d'animaux marins qui utilisent la bioluminescence. Certaines espèces de cténophores par exemple, sont aussi très impressionnantes. Ces organismes marins de quelques centimètres quasiment transparents produisent des lumières féeriques. Une première vidéo pour vous mettre dans l'ambiance :

lundi 19 août 2013

Rediffusion de l'été : Théorie du Ghetto - le modèle de la ségrégation

 La dynamique de la ségrégation

Prix du m² à Paris
Comment modéliser la ségrégation au niveau urbain ? Comme toujours, les scientifiques sont obligés de simplifier la réalité pour l'étudier. Prenons l'exemple de Paris et de sa banlieue. A quel moment intervient la ségrégation ? Très tôt : les beaux quartiers historiques, attractifs d'un point de vue géographique, esthétique et économique, sont habités par les personnes aisées, en général d'origine française. Elles ne tiennent pas beaucoup à encourager la mixité (sociale, "raciale", etc.), au point qu'elles préfèrent payer des amendes plutôt que de construire des logements sociaux. Ce faisant, elles contribuent à faire grimper les prix du m² et les personnes à faibles revenus (parmi lesquelles on compte beaucoup d'immigrés) se retrouvent cantonnées dans des quartiers peu attractifs, moins bien desservis par les transports et plus éloignés des centres économiques et culturels. Les commerces et services s'implanteront préférentiellement dans des quartiers attractifs et dynamiques, renforçant ainsi les disparités géographiques et pérennisant le statut attractif ou non du quartier.

lundi 12 août 2013

Rediffusion de l'été : Mini-dossier - Intelligences animales

L'article suivant est construit comme un mini-dossier ; un petit tour d'horizon, très succinct et absolument non exhaustif, de l'intelligence animale. Je le mets régulièrement à jour, raison pour laquelle il se trouve être aujourd'hui le premier candidat à la rediffusion.

Résumé : En deux siècles, les avancées scientifiques ont bouleversé notre vision de l’intelligence animale. Loin d’être les animaux-machines décrits par Descartes, les animaux font preuve de comportements parfois très complexes et possèdent des capacités cognitives longtemps considérées comme le propre de l’Homme : la conscience, la culture ou la faculté à ressentir des émotions. Que savons-nous aujourd'hui de l'intelligence animale? Quelles formes prend la cognition animale et comment est-elle étudiée? Quelles sont les implications pour l’Homme et son rapport aux autres animaux ?

mercredi 31 juillet 2013

La trilogie météorologique. Épisode 2 : De l'électricité dans l'air.

Il y a quelques temps, alors que le temps tournait subitement au soleil radieux, j'avais entamé cette trilogie en parlant de nuages extraordinaires. Trois semaines plus tard, après une période orageuse, ce second épisode est justement consacré aux phénomènes lumineux et électriques insolites. Au menu du jour : Feu de Saint-Elme, farfadets, foudre en boule, éclairs volcaniques et autres bizarreries !  



mardi 23 juillet 2013

Comment les téléphones portables et tablettes parviennent à comprendre dans quel sens on les tient ?

Je prends enfin le temps de répondre à cette question technique ! De nombreux appareils intègrent aujourd'hui des capteurs pour recueillir des informations sur leur orientation. Ces dispositifs facilitent grandement l'utilisation des téléphones, des tablettes et de certains appareils photos numériques en permettant par exemple le basculement de l'affichage ; pratique pour jouer à Candy Crush dans le bon sens. Ils sont également à la base de la technologie de détection des mouvements dans les wiimotes et autres interfaces de jeu. Pour cela, les appareils embarquent des dispositifs ultra-miniaturisés et super précis : un accéléromètre, un gyroscope ou parfois même les deux ! Voyons comment tout cela fonctionne :

mardi 16 juillet 2013

Une expérience à deux euros sur les fluides non-newtoniens rhéoépaississants. Et c'est cool !

Un fluide non-newtonien, crédits
Après une semaine d’expériences sur Kidi'Science, pour laquelle j'avais adapté mon billet "Comment mesurer la vitesse de la lumière avec du chocolat et un four micro-ondes", je vous propose aujourd'hui une toute petite expérience sur les fluides non-newtoniens rhéoépaississants. Si cette appellation barbare ne vous parait pas excitante, c'est que vous n'avez pas lu ce billet sur Strange Stuff and Funky Things qui montre, entre autres, comment on peut marcher sur un liquide ! Voici deux petites vidéos de démo :

samedi 6 juillet 2013

La trilogie météorologique. Episode 1 : la tête dans les nuages.

La météo de ce début d'année vous a plu ? Vous en redemandez encore ? Alors, en attendant de faire un billet sur la fiabilité et l'optimisme des prédictions météo en France, je vous propose aujourd'hui un petit article sur les nuages. Voici une petite sélection de spécimens qui ont titillé l'imagination des taxinomistes brumeux.


mercredi 3 juillet 2013

Kidi' Science : Mimosa Pudica, la plante sensitive

Cependant que je délaisse honteusement mon blog, je participe à Kidi'science : cliquez sur l'image pour lire Drôle de plante : Mimosa Pudica. 
http://kidiscience.cafe-sciences.org/articles/drole-de-plante-mimosa-pudica/

samedi 29 juin 2013

Après les Google Glass, des Google Lens et un peu de Science Fiction

Schéma du mélange déposé sur la lentille : une couche de graphène, des nanofils d’argent, une autre couche de graphène et la LED © Ulsan National Institute of Science and Technology
Vous trouvez les Google Glass trop encombrantes ? Faites confiance à la technologie : un jour pas trop lointain, ces lourdes lunettes bardées de technologie qui augmentent la réalité en superposant à votre vision différents éléments informatifs (météo, itinéraires, indications de prix etc.) tiendront sur une lentille toute bête. 

Une équipe de chercheurs coréens a récemment réalisé une prouesse époustouflante : intégrer un écran LED sur une lentille de contact ordinaire, sans affecter ses autres propriétés : la transparence et la souplesse sont conservées. Testé sur des lapins, ce premier prototype de lentille à affichage a été très bien toléré. Il reste à trouver une solution pour l'alimentation et à développer la résolution : pour l'instant, la lentille ne comporte qu'un pixel ! Je suis néanmoins convaincu que cette solution sera fonctionnelle assez rapidement et que les Google Lens nous pendent au nez. Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article. De mon côté, je vous propose le début d'une petite nouvelle de science-fiction, au sujet de ces lentilles intelligentes, qui traine dans mes tiroirs virtuels depuis un bon moment.

jeudi 27 juin 2013

Comment se forment les planètes ?

Aujourd'hui, exceptionnellement, j’adapte ici un petit article que l'on peut retrouver sur le site Kidi'Science. Je réponds à la question de Solenn, 5 et demi (ou peut-être 6 ans maintenant), "Comment se forment les planètes ?". Les illustrations sont signées Léely à qui l'on doit, entre autres, la chouette bannière de Kidi'Science.
Le système solaire vu par Léely, illustratrice

mardi 18 juin 2013

Pourquoi je kiffe la science.

Pourquoi je kiffe la science
Ceci est ma contribution tardive à la chaîne de billets initiée par Sirtin dans laquelle les blogueurs du c@fé des sciences ont répondu à la question "pourquoi je kiffe la science". Je n'étais pas spécialement convaincu au départ, en partie parce que je pensais que c'était une initiative tournée vers l'auteur, qui n'intéresserait pas forcement les lecteurs : à tous les coups, répondre à cette question revenait à raconter un peu sa vie. J'imagine que ma réticence était aussi due à une certaine réserve lorsqu'il s'agit de parler un peu de soi. Et puis, comme d'autres, je ne suis pas fan du mot "kiffer", alors qu'écrire "putain truc de ouf" me dérange moins. Bon, quoiqu'il en soit, j'ai aimé lire les billets de la série et je me suis lancé. Je vous invite donc à lire la suite ou à reposez vos yeux, en écoutant la version audio ci-dessous, très aimablement réalisée par Alan de Podcast Science.

mercredi 12 juin 2013

L'invasion des cigales, les nombres premiers et l'U.S Navy

Après la physique des manchots, un court article sur les cigales. Comme vous le savez sans doute, la partie est des États-Unis fait face à une invasion massive de cigales cette année. Les spécialistes s'attendent à un déferlement gigantesque de Magicicada septendecim : entre 30 et 100 milliards de cigales, dont un milliard dans la ville de New-York seulement. Une invasion spectaculaire mais inoffensive, si on exclue les nuisances sonores : le chant d'une cigale peut atteindre 100 décibels, soit l'équivalent du bruit de la circulation intense sur les avenues de la mégapole ! A la fin du printemps, surgissant de la terre où elles étaient restées blotties pendant 17 ans, elles vivront 6 semaines intenses avant de passer le témoin génétique à une autre génération. En raison de leur cycle de vie particulier, elles sont aussi appelées "cigales périodiques". Le magnifique petit film ci-dessous, réalisé par Samuel Orr, illustre ce cycle fascinant (faites un tour sur sa page pour découvrir et soutenir son projet de documentaire).

Return of the Cicadas , Réalisateur : Samuel Orr

Pourquoi 17 ans ?

lundi 3 juin 2013

10 histoires de zombies, le parasite parasité et une mine d'or pour le tibet.

Plus populaires que jamais dans les films et les séries, les zombies ont également envahi le terrain scientifique ! Sauf à parler de sexe, je n'aurais pas pu trouver titre plus racoleur. Si le phénomène original semble avoir trouvé une explication chez l'Homme, les mécanismes qui permettent à certains parasites de prendre le contrôle de leurs hôtes ne sont pas encore très bien compris. Fourmis transformées en zombies par des champignons, escargots possédés se sacrifiant aux oiseaux, sauterelles poussées au suicide.. On découvre régulièrement de nouveaux cas spectaculaires et mystérieux ! Voici un petit tour d'horizon de ces bizarreries de la nature en dix exemples. Découvrez aussi à la fin de l'article comment le parasite Cordyceps a fait la fortune de quelques paysans tibétains !
Une tarentule victime du champignon Cordyceps

lundi 27 mai 2013

Physique des manchots : gouttes, ondes et comment chiper de la chaleur au froid.

La semaine dernière, dans l'article Molécules, manchots et tension superficielle : réponse à la question "pourquoi les gouttes sont-elles sphériques ?", j'avais comparé le comportement des molécules dans une goutte à celui d'une bande de manchots regroupés pour se protéger du froid. A la fin de l'article, je tentai un parallèle entre les mouvements circulaires dans une goutte de pluie en train de tomber et un groupe de manchots se déplaçant sous l'effet du vent. Mais ce n'est pas la seule particularité de l'animal ; de l'évolution du groupe aux pertes de chaleur en passant par les ondes, voici trois petits points insolites de la physique des manchots.

mardi 21 mai 2013

Pourquoi les gouttes sont-elles sphériques ? : Molécules, manchots et tension superficielle.

L'astronaute Leroy Chiao, NASA
Aujourd'hui, je vais essayer d'expliquer pourquoi les gouttes d'eau sont sphériques en parlant de tension superficielle et de manchots. Pour commencer, et si vous n'avez jamais vu à quoi ressemble un liquide dans l'espace, regardez tout d'abord cette jolie expérience réalisée à bord de l'ISS. Je pars du principe que vous savez déjà à quoi ressemble un manchot :)

La goutte parfaite, les manchots et la tension superficielle

Sans la force de pesanteur, le liquide s'est spontanément organisé en une sphère, comme le whisky du capitaine Haddock dans On a marché sur la Lune. Pourquoi ?

vendredi 17 mai 2013

Happy Birthday Sweet Random Science !

Ma première carte d'anniversaire
Sweet Random Science fête sa première année d'existence ! Il y a un an et un jour, je postai fébrilement mon premier post, sur mon thème de prédilection : l'art et la science.  

Van Gogh et l'hydrodynamique: la circulation des courants et des cyclones. 

Du haut de mes un an, les premiers articles me semblent un peu naïfs et plutôt pourris (il faudrait faire un peu de ménage), mais j'ai l'impression d'avoir réussi à améliorer certains aspects en cours de route. J'essaie par exemple de faire des articles moins scolaires et plus personnels.

En Octobre 2012, j'ai rejoint le c@fé des Sciences, une plate-forme de blogs scientifiques en français (que du bon!). Faire partie d'une communauté aussi accueillante et dynamique m'a apporté beaucoup. Auprès d'elle, j'ai trouvé des modèles, des exemples à suivre mais aussi des collègues ou des complices avec qui je peux échanger. Lorsque je découvre un truc tellement cool qu'il faut absolument en faire un billet sur le champs, mon premier réflexe consiste à aller faire un tour sur Strange Stuff And Funky Things. Neuf fois dix, le vieux grigou du bizarre, Taupo, en a déjà parlé. Sur le c@fé, je pioche également ma dose quotidienne de sciences, moi qui n'ai jamais terminé ma thèse de physique.

mardi 14 mai 2013

TIME-LAPSE : une sélection de vidéos scientifiques en accéléré

crédits: Kenneth G. Libbrecht
En début d'année, j'avais concocté une petite sélection de vidéos scientifiques en slow-motion, une technique permettant de filmer en utilisant des milliers (ou des millions) d'images par seconde. On peut ainsi décomposer une action extrêmement rapide en visionnant le film au ralenti. L'effet est saisissant ! Dans le même esprit, je propose aujourd'hui une sélection de vidéos en time-lapse : des films bricolés en mettant bout à bout des photographies prises à un intervalle régulier. Une technique parfaite pour montrer cette fois des événements beaucoup plus longs ou des transformations quasiment imperceptibles sur de courtes durées. Découvrez la croissance d'un flocon de neige, la trajectoire d'un ouragan ou la division cellulaire en time-lapse !

jeudi 9 mai 2013

B.D : Comment marchent les stylos frictions ?

C'est une grande première sur Kidi'Science : un article écrit par des lycéens. M. Dumarty et Guillaume Chambon, élèves de 1ère S au lycée Rosa Parks (Neuville-Sur-Saône), ont respectivement réalisé le texte et la vidéo. Je vous invite à découvrir le résultat en lisant "Comment marchent les stylos frictions ?". Quant à moi, pour l'occasion, j'ai réalisé une petite B.D :



N'hésitez pas à nous contacter sur Kidi'Science pour contribuer vous aussi !

samedi 4 mai 2013

L'araignée qui construisait des répliques géantes et le papillon déguisé en araignée

Un tout petit article ce soir ! En relisant un billet sur l'art de leurrer, sur le passionnant blog Strange Stuff and Funky Things, je me suis souvenu que j'avais prévu de parler d'une ou deux bizarreries dans la même veine : une araignée qui construit des répliques d'elle même et un papillon de nuit camouflé en araignée !

mercredi 1 mai 2013

Pourquoi oppose t-on la science à la philosophie? Matérialisme, bonheur et condition animale.

Aujourd'hui, c'est science et philosophie !

Le cratère lunaire de Platon : une illustration à propos
Au lycée, je me souviens avoir attendu avec impatience le début des cours de philosophie. On nous les avait vendus comme une formidable occasion d'explorer le monde : nous allions complètement changer de perspective. La philosophie allait nous froisser le cortex et son approche nécessitait un ciboulot mûr à point ; il n'était pas envisageable de l'enseigner à des élèves de première. Il fallait donc attendre la dernière année, la classe de Terminale, pour pouvoir espérer apprendre à penser.

Notre professeure, dont je ne mentionne pas le nom simplement parce que je l'ai oublié, nous demanda d'acheter La République de Platon.  s'empressa d'ajouter "Évidemment, personne ne va le lire". Il faut dire que j'étais en classe scientifique et qu'elle partait du principe que "nous n'en avions rien à foutre". Elle n'était manifestement pas la seule à le penser, car elle ne fut jamais remplacée pendant ses trois mois de congés maladie. Toujours est-il qu'elle avait décidé d'emblée que la science et la philosophie étaient de farouches ennemies et son cours consistait justement à le démontrer, en nous bassinant avec les exemples les plus stéréotypés tirés des classiques de l'enseignement moderne de la philosophie. Elle tenait la République comme Christine Boutin brandit la bible et au bout de quelques semaines, nous avions tous acquis la conviction que l'enseignement de la philosophie, au Lycée du moins, consistait à nous appendre à NE PAS PENSER.

dimanche 28 avril 2013

La chimiothérapie fonctionne t-elle sur les cancers à évolution lente ?

Un petit billet aujourd'hui, pour répondre à la question suivante : "Ma fille est atteinte d'un cancer qui au dire des médecins n'évolue pas vite, hors là, de ce que j'ai compris la chimiothérapie marche sur les cellules qui se divisent. Est-ce à dire que cela ne va pas fonctionner ?"

mercredi 24 avril 2013

Les modèles en physique et le modèle cosmologique remis en question par la mission Planck ?

Le mois dernier, j'ai eu la chance d'assister à la conférence de presse de l'ESA (Agence Spatiale Européenne) pendant laquelle les scientifiques qui ont travaillé sur la mission Planck ont dévoilé les résultats de quatre années de travail et d’observation. Le site Science étonnante a publié ce superbe article où l'on peut apprendre presque tout ce qu'il y a à savoir sur le sujet. J'ai donc rédigé celui-ci comme un article complémentaire ; je parlerai bien sûr du rayonnement fossile, mais je commencerai par expliquer comment on met au point un modèle physique, de façon générale. Je poursuivrai en parlant du modèle cosmologique standard et de sa possible remise en question par les résultats intrigants de la mission Planck
Le fond cosmologique diffus vu par Planck. Credits: ESA and the Planck Collaboration

Membre du c@fé des Sciences

Sweet Random Science sur Pinterest Sweet Random Science sur Youtube g

 
Paperblog
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes |